Retour

La nouvelle Régie intermunicipale de sécurité incendie du Témiscamingue prévoit augmenter le nombre de pompiers

Une quinzaine de personnes ont assisté lundi soir à une première rencontre publique à Lorrainville portant sur la Régie intermunicipale de la sécurité incendie au Témiscamingue dans la perspective où six municipalités ont accepté de placer leur service incendie sous l'administration de cette nouvelle régie.

La nouvelle régie est un organisme à but non lucratif placé sous la responsabilité d'un conseil d'administration. Le projet est à l'étude depuis 2014. Un investissement de 60 000 dollars a été nécessaire pour la mise sur pied de ce service commun.

« Ça va standardiser les opérations, standardiser les manières de fonctionner dans chaque caserne, dans tout ce qui se fait pour le maintien des équipements, pratiques et formations. Ça va faire une certaine standardisation et une mise en commun, fait valoir Richard Lefebvre, qui agit comme consultant dans cette démarche. L'autre avantage, c'est que l'ensemble du personnel va apprendre à travailler ensemble. »

Ajout d'effectifs

La régie intermunicipale couvrira le service incendie d'environ 50 % de la population témiscamienne. Actuellement, 82 pompiers volontaires sont au service des six municipalités impliquées dans le projet. La nouvelle Régie veut en compter une centaine. Les pompiers intéressés ont tous été rencontrés au sujet des règles et exigences de la Régie intermunicipale.

« Mon défi dans le fond c'est d'être rassembleur, être rassembleur avec les pompiers qu'on a en place, explique celui qui a accepté le poste de directeur de la Régie intermunicipale, Francis Gingras. D'être positif. De mettre tout le monde ensemble pour que les gens participent ensemble. »

Que ce soit les gens de Guigues, Ville-Marie ou Lorrainville, on doit travailler ensemble, on doit pratiquer ensemble. Il faut que les gens me donnent une année ou deux avant de prendre une décision. Il faut laisser la chance à la régie incendie de s'implanter comme il faut.

Francis Gingras, directeur de la Régie intermunicipale de la sécurité incendie du Témiscamingue

Une autre rencontre aura lieu, cette fois à Ville-Marie, le lundi 27 mars. Par la suite, une demande officielle sera envoyée au ministère des Affaires municipales dans le but de faire entériner le projet.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Qu'est-ce qui se passe quand tu fais une détox de cellulaire?