Retour

La peine la plus sévère pour Patrice Gaudreault-Morin

Patrice Gaudreault-Morin a été reconnu coupable de meurtre au premier degré de Sébastien Goudreau. Le verdict a été rendu samedi, après un peu moins de deux jours de délibérations du jury.

Un texte d'Émélie Rivard-Boudreau

Patrice Gaudreault-Morin a été reconnu coupable de la plus grosse infraction au code criminel et a été comdamné à la peine la plus sévère, soit à la prison à vie, sans possibilité de libération conditionnelle pour 25 ans.

Patrice Gaudreault-Morin avait déjà été déclaré responsable de la mort de Sébastien Goudreau, dont le corps avait été retrouvé le 24 décembre 2015 près du Camping Sagittaire, à Val-d'Or. Par contre, le jury, qui avait été séquestré depuis jeudi après-midi, devait trancher sur le degré de sa responsabilité.

Il y avait quatre scénarios possibles, soit agression armée, voies de fait graves, meurtre non-prémédité et finalement, meurtre prémédité, verdict qui a été rendu entre 10 h 30 et 11 h le samedi 7 avril. Le jury a été remercié par la suite.

Le procureur aux poursuites criminelles et pénales, Me Jean Campeau, s'est dit satisfait de cette décision. « Le ministère public a tout le temps pensé que les faits et gestes de l'accusé militaient pour un meurtre au premier degré et on considère que le verdict est conforme à la preuve qui a été présentée », a déclaré l'avocat.

Selon Me Campeau, la famille de la victime pourra ainsi considérer que justice a été rendue et faire son deuil sur ce qui s'est passé.

Plus d'articles