Retour

La période de vaccination contre la grippe débute

La direction de la santé publique du Centre intégré de santé et de services sociaux d'Abitibi-Témiscamingue (CISSSAT) invite la population à prendre rendez-vous pour se faire vacciner contre la grippe saisonnière. Il faut prendre note que la prise de rendez-vous est obligatoire cette année.

Avec les informations d'Émilie Parent-Bouchard

Les personnes qui souhaitent se faire vacciner peuvent le faire en appelant dans les différents CLSC de la région, ou encore par l'entremise du nouveau site web monvaccin.ca, accessible depuis le 1er octobre.

La directrice de la santé publique, la Dre Lise Landry, rappelle que la vaccination est le meilleur moyen de se protéger contre la grippe saisonnière. Elle ajoute que la vaccination est gratuite pour les clientèles à risque.

La vaccination est également recommandée pour l'entourage de ces clientèles à risque, ainsi que pour les personnels de soins de santé. Pour la population générale, le coût du vaccin est de 20 $.

La médecin-conseil en maladies infectieuses à la direction de la santé publique, la Dre Nicole Bouchard, ajoute que la composition du vaccin élaboré par l'Organisation mondiale de la santé cette année contient trois souches de grippe, soient les souches AH1N1, AH3N2 et B.

Selon elle, il n'y a pas lieu de s'inquiéter de la présence de la souche AH1N1 « parce que ce virus-là est devenu un virus saisonnier. C'est devenu un virus pandémique en 2009 parce que c'était la première fois qu'on le voyait, mais depuis, il y a beaucoup de gens qui ont été exposés à cause de la grippe, soit grâce à la vaccination et on a quand même dans la population une bonne immunité et on n'a pas à s'inquiéter ».

Mme Bouchard précise que l'efficacité vaccinale est généralement de 60 %, quoique « l'année dernière, ça a été la pire performance depuis qu'on mesure l'efficacité vaccinale au Québec, mais c'est complètement imprévisible et inévitable ces situations-là. »

Près de 50 % de la population se fait vacciner contre la grippe saisonnière alors que la cible du ministère est de 80 %.

Plus d'articles

Commentaires