Retour

La persévérance des parents qui retournent à l'école soulignée au Témiscamingue

Retourner à l'école en étant parents est tout un défi. Le comité local en persévérance scolaire du Témiscamingue souhaite donc mettre en lumière les efforts déployés par les parents qui retournent sur les bancs d'école. Jeudi, trois capsules vidéos ont été lancées au Centre Frère-Moffet de Ville-Marie mettant en vedette certains d'entre eux.

Avec les informations de Tanya Neveu

Un jour à la fois

« Faut pas baisser les bras », lance d'emblée Estelle Lacasse, racontant son retour aux études dans une capsule vidéo. Mère de deux enfants, dont Ophélie, née il y a un mois et demi, elle a étudié à l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue tout au long de sa grossesse.

« C'est de s'entourer de gens, d'aller chercher les ressources nécessaires quand on a besoin d'aide », fait-elle valoir.

Une source d'inspiration

Mère monoparentale de trois enfants, Karine Fleury terminera pour sa part son secondaire 5 à la fin de l'année 2017, à l'âge de 29 ans. Elle souhaite inspirer ses enfants.

« Ça lui donne le goût de continuer. Je lui montre que plus tard il faut notre secondaire 5 pour faire un emploi qu'on veut vraiment faire, qu'on aime », indique-t-elle.

De la souplesse

Djanie Groulx est agente d'aide à la réussite au Centre Frère-Moffet de Ville-Maire. Là, où l'on enseigne la formation générale et professionnelle, les parents représentent la moitié de la clientèle. « C'est sûr que nous on va se montrer très compréhensifs par rapport à ce qu'ils vivent », explique Mme Groulx.

Le comité local en persévérance scolaire s'adresse normalement aux jeunes du primaire et secondaire. Cette fois, il s'intéresse aux parents comme l'explique l'agente de projet, Stéphaine Hein. « En montrant des beaux exemples de réussite, on espère donner le goût à des gens qui songent à retourner [à l'école] et leur démontrer que c'est possible », renchérit Mme Hein.

Le comité offrira également une trousse de départ gratuite aux parents qui feront un retour à l'école.

Plus d'articles

Commentaires