Retour

La popote roulante, un service essentiel dans la communauté

La 13e Semaine québécoise des popotes roulantes a lieu du 18 au 24 mars. C'est l'occasion surtout de faire connaître le service, de rappeler les besoins des organismes en bénévoles, en matériel, ou en financement.

Un texte de Boualem Hadjouti

C'est ce que souhaite en tout cas la Popote roulante d'Amos, qui participe à la semaine.

Des signets seront distribués à la population pour mieux faire connaître le rôle de l'organisme, qui est de servir chaque jour des repas chauds à domicile à une cinquantaine de personnes âgées ou en perte d'autonomie.

Et puisque l'aide du gouvernement d'environ 9 000 $ par année ne suffit pas à couvrir ses besoins, l'organisme tient souvent des levées de fonds pour amasser de l'argent, explique la présidente Aline Desrochers.« Il faut quand même [couvrir] les dépenses de nos livreuses, l'essence, ensuite il faut avoir une assurance pour ces personnes-là. On ne peut pas se permettre de folles dépenses folles, entre autres, on ne peut pas assister au congrès annuel qui a lieu le plus souvent dans la région de Montréal », dit-elle.

Elle affirme que la popote roulante est un service essentiel à Amos puisque plusieurs personnes en sont abonnées depuis plusieurs années.

Plus d'articles