Retour

La question des tarifs abordée lors d'un sommet sur le transport aérien régional en février 2018

Québec tiendra un sommet sur le transport aérien régional en février 2018. L'exercice sera précédé d'une tournée de consultation visant à faire le point sur la situation. Québec cherche à optimiser le transport et à s'attaquer à la question des tarifs aériens en région, jugé élevés.

Selon le ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles, Pierre Arcand, qui participait au point de presse sur l'annonce de ce sommet mardi matin, il s'agit de trouver une solution à ce problème qui affecte le développement économique.

« On a une politique d'occupation du territoire qui se doit d'être efficace, ça fait partie du Plan Nord, rappelle le ministre. Je dirais de façon générale que le timing est bon parce que justement des entreprises commencent à être intéressées à investir au Québec. Et je pense que si on veut créer les conditions qui vont permettre aux entreprises d'exercer avec plus de facilité sur le territoire, ça peut amener plus de compétition et tant mieux. »

Les aéroports régionaux, des « moteurs économiques », dit l'UMQ

L'Union des municipalités du Québec (UMQ) rappelle pour sa part l'importance de soutenir adéquatement les aéroports régionaux afin qu'ils jouent pleinement leur rôle de moteurs économiques. L'UMQ affirme que l'avenir des aéroports régionaux est une préoccupation majeure pour les élus municipaux. Une rencontre entre plusieurs élus est d'ailleurs prévue le 3 mai pour faire le point.

Avant le sommet, 11 rencontres régionales et 11 rencontres sectorielles se tiendront aussi du 15 mai au 18 septembre dans l'ensemble des régions de la province. L'enjeu du transport aérien en région sera également à l'ordre du jour du Forum sur le développement économique que tiendra le 5 mai à Montréal.

Pas seulement un business, mais aussi un service pour les citoyens

« L'enjeu principal c'est surtout au niveau du coût des billets d'avion dans les régions, fait valoir le maire de Lebel-sur-Quévillon, Alain Poirier, qui est membre du comité de l'UMQ sur les aéroports régionaux. L'autre enjeu c'est les infrastructures. Quels sont les coûts des infrastructures actuellement dans les aéroports et pour les cinq prochaines années? Il faut que le transport ne soit plus considéré seulement comme une business, il faut que ça devienne un service pour les citoyens du Québec. Ça c'est un élément qu'on veut amener, qu'on veut défendre. »

Les citoyens pourront aussi faire part de leurs réflexions et proposer des pistes de solution sur la page web du sommet. Ceux qui veulent participer devront s'inscrire obligatoirement en ligne.

Le député d'Abitibi-Est, Guy Bourgeois, et le député de Dubuc, Serge Simard, coprésideront ces rencontres.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine