Retour

« La Sarre contre le monde! » : le 10e Festival des langues sales commence jeudi

La 10e édition du Festival des langues sales débute ce jeudi 23 février sous la thématique « La Sarre contre le reste du monde! »

Humour et « bitchage »

Le fameux concours de « bitchage de village », l'événement de marque du Festival des langues sales, sera de retour le samedi 25 février. Cependant, la compétition sera présentée sous une nouvelle forme cette année.

« Au début, c'était entre villages de l'Abitibi-Ouest, c'était un combat un peu à la manière d'un débat des chefs : Chazel dit que c'est le meilleur village au monde, mais là Normétal dit non, c'est nous autres. Il y avait des arguments avec des volets et de l'animation. C'est vraiment drôle. Il y a foule à chaque année. C'est le fun qu'il y ait une croissance et que le concours ait pu se renouveler parce qu'un moment donné on a comme épuisé tous les villages d'Abitibi-Ouest, alors ça a commencé à être interrégional : une municipalité par MRC. Et cette année, c'est La Sarre contre le reste du monde! », explique l'humoriste Derrick Frenette, porte-parole du festival.

Le concours de « bitchage de village » fait partie du volet humour du festival, à l'instar du Match des étoiles de la Sale ligue d’improvisation qui se déroulera vendredi soir. Derrick Frenette prendra part à la partie. « Je me mouille chaque année. Je jouais à l'impro plus jeune, mais je joue toujours quand je vais au festival. Je vais mettre mes joggings d'improvisateur et je vais aller jouer à La Sarre, jeudi soir, au resto-bar La Relève », dit-il.

Chaque année, M. Frenette organise également un spectacle d'humour de la relève dans lequel il invite des humoristes qui font leur marque dans la province. Ce vendredi, ses invités seront Gabrielle Caron, Richardson Zéphir et Frank Grenier.

Musique métal et folk sale

Le Festival des langues sales présente aussi un volet musique. Vendredi soir, le groupe Canailles, de Montréal, viendra présenter son folk sale aux festivaliers. Le groupe métal/deathcore de Rouyn-Noranda Evil Prevails viendra ensuite clore la soirée. Samedi, Les Batteux Slaques offriront leur country folk cru aux gens de La Sarre.

Derrick Frenette rappelle que l'objectif du festival est de faire « la promotion de la langue française sous toutes ses formes », que ce soit par l'entremise des arts de la scène, de la musique, la chanson à répondre, la poésie, le conte, le théâtre, l'humour ou le cinéma.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Un oisillon aide son frère à sortir de sa coquille





Rabais de la semaine