Retour

La Sarre lance les festivités de son 100e sous le signe de l'Histoire

Le coup d'envoi des festivités du 100e anniversaire de la ville de La Sarre a officiellement été donné mercredi après-midi en Abitibi-Ouest. C'est sous le signe de l'histoire lasarroise que le comité du 100e a tenu à souligner l'identité de sa ville.

Un texte d’Angie Landry

Des dizaines d'activités sont prévues du 28 juin au 2 juillet pour mettre en relief le 100e de La Sarre, qui soulignent toutes, à leur façon, les pans de l’histoire et de l’identité de la capitale d’Abitibi-Ouest.

C’est la raison pour laquelle les citoyens étaient conviés mercredi après-midi à se rendre sur l’Avenue du chemin de fer, pour vivre, 100 ans plus tard, l’arrivée des premiers arrivants de La Sarre par train.

Des comédiens de la troupe de théâtre La troupe à cœur ouvert étaient à la fois à bord de la locomotive et sur les lieux pour accompagner le public à travers le parcours des colons qui ont jadis bâti ce qu’on appelait « Le Canton La Sarre ».Une nouvelle étape pour l'Histoire

Le comédien et maire de la municipalité de Dupuy en Abitibi-Ouest, Normand Lagrange, s’est dit fier de faire partie de cette nouvelle étape que vient de franchir l’histoire abitibienne.

Des citoyens présentsLa population de La Sarre était d'ailleurs au rendez-vous pour le lancement officiel des festivités du centenaire de sa ville.

L’aspect historique des célébrations ont su dynamiser la venue de centaines de personnes sur les deux sites ouverts au public, mercredi.

Pour Liette Bruneau, citoyenne de La Sarre, le comité du 100e a ciblé l’importance de l’histoire pour sa population et l’arrivée du train en gare, mercredi, était une activité significative pour l’ensemble des lasarrois.

La population a aussi pu participer à l'inauguration officielle de la Promenade du Centenaire, située aux abords de la rivière.L'organisation du 100e de la Sarre procédait parallèlement au dévoilement d'une œuvre de Jacques Baril, qui orne désormais la Promenade au coeur du centre-ville.

Selon la coordonnatrice des festivités du 100e, Caroline Gamache, le bilan de la première journée de festivité du centenaire de La Sarre est « plus que positif ».« Tout le comité et tous les bénévoles sont super fébriles, on attendait ce moment depuis tellement de mois, même d’années. On est prêts, on avait juste hâte que le tout se mette en branle! », a-t-elle souligné.Les cinq jours de festivités prévus pour fêter en grand cette municipalité qui fait partie des 3 grandes colonies qui ont bâti l'Abitibi-Témiscamingue continuent jusqu’au 2 juillet.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine