Retour

La sauveteuse valdorienne Manuelle Charbonneau remporte deux médailles en Afrique du Sud

La Valdorienne Manuelle Charbonneau a remporté deux médailles de bronze au Commonwealth Festival of Lifesaving, à Durban, en Afrique du Sud. Elle fait partie des trois athlètes de l'équipe de sauvetage Dam'eauclès, de Val-d'Or, qui ont été sélectionnés pour représenter le Canada à cette compétition internationale.

Un texte d'Émélie Rivard-Boudreau

La Valdorienne Manuelle Charbonneau a remporté deux médailles de bronze au Commonwealth Festival of Lifesaving, à Durban, en Afrique du Sud.

Elle fait partie des trois athlètes de l'équipe de sauvetage Dam'eauclès, de Val-d'Or, qui ont été sélectionnés pour représenter le Canada à cette compétition internationale.

L'athlète de 16 ans a remporté une médaille dans l'épreuve de medley de sauvetage individuellement et avec l'équipe canadienne.

Manuelle Charbonneau s'est dite très fière de ses résultats. « J'étais vraiment surprise! À l'internationale, comme ça, je ne m'en attendais vraiment pas, s'exclame-t-elle. Au championnat canadien, on était déjà vraiment surpris, mais à l'Internationale, c'est encore mieux! ». La sauveteuse s'est aussi dite enchantée de son expérience. « C'est super festif. À la fin, on avait un banquet, tout le monde se met chic, on prend des photos, c'est super! Tout le monde parle, tout le monde rit », relate-t-elle.

Un apprentissage important

Parmi les autres faits saillants du séjour, les sauveteurs l'équipe Dam'eauclès de Val-d'Or, Julien Turgeon et Charles Girouard, se sont classés respectivement quatrième et sixième à l'épreuve de premiers soins.

L'entraîneur du club, Caroline Arcand, croit que ses athlètes ont beaucoup appris, alors qu'ils mesuraient à des athlètes de très hauts niveaux. « Souvent, leurs meilleurs temps correspondaient à des bas de classement ici, raconte-t-elle. Mais tout ce qu'ils ont appris, ce qu'il sont pu voir comme techniques, auprès des autres pays, c'est extrêmement enrichissant. C'est sûr qu'ils reviennent à la maison avec ce bagage-là et ils vont juste pouvoir être plus forts après ça », considère-t-elle.

Caroline Arcand affirme aussi avoir filmé de nombreuses techniques et avoir échangé avec des entraîneurs d'autres pays pour enrichir les entraînements des athlètes.

Plus d'articles