Retour

La situation est rétablie à l'école secondaire D'Iberville

Les policiers de la Sûreté du Québec ont remis les clés de l'école secondaire D'Iberville, qui avait été évacuée vendredi matin, à la direction.

Après l'inspection du bâtiment par les policiers, les allégations de colis suspect se sont avérées non fondées.

Le porte-parole de la Sûreté du Québec, Louis-Philippe Bibeau, précise qu'une enquête est cependant ouverte en ce qui concerne l'auteur du graffiti qui a semé la panique cet avant-midi.

« Depuis 13 h, le personnel et les élèves ont pu regagner l'établissement scolaire. Il s'avère que c'était un dossier non fondé. Aucun colis n'a été trouvé ou localisé. Une enquête est en cours pour tenter de trouver la personne qui aurait fait ce message alarmant. On pourrait parler d'accusations de méfait public, ce qui consiste à faire ouvrir une enquête indûment. Ce sont des choses qui vont être vérifiées par nos enquêteurs et les policiers », affirme-t-il.

Sur sa page Facebook, l'école D'Iberville précise que les élèves pourront récupérer leurs effets personnels à compter de 13 h 30.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Une maman bouledogue amuse son petit





Rabais de la semaine