Retour

La SPCA de Val-d'Or cesse les euthanasies par l'inhalation de monoxyde de carbone

La Société pour la prévention de la cruauté envers les animaux (SPCA) de Val-d'Or cesse définitivement le service d'euthanasie d'animaux par l'inhalation de monoxyde de carbone. Les dirigeants ont pris la décision de cesser d'utiliser cette « chambre à gaz ».

Ce type d'euthanasie est controversé. Certains dénoncent la souffrance que peut engendrer cette technique d'euthanasie.

La présidente du conseil d'administration de la SPCA de Val-d'Or, Mylène Marenger, explique que plusieurs personnes peuvent avoir une impression de cruauté en lien avec ce procédé. « Je sais qu'en 2013, il y avait des gens qui avaient manifesté devant la SPCA de l'Outaouais parce qu'ils disaient que c'était cruel, que ça prenait de 30 à 40 minutes », dit-elle.

Cependant, elle précise que ces chiffres ne sont pas réels. « J'ai assisté à quand même beaucoup [d'euthanasies par l'inhalation de monoxyde de carbone] pour quand même comprendre ce qui se passe dans cette machine-là. Et il y en que ça peut prendre 20 secondes, 30 secondes. Il y en a que c'est plus long, ça peut prendre jusqu'à une minute », soutient Mme Marenger.

La SPCA de Val-d'Or a tout de même choisi de mettre fin à cette pratique, puisque d'autres méthodes existent. « C'est sûr que la plus belle mort que l'animal peut avoir, c'est par injection, où il s'en va paisiblement, et non par la panique », cite-t-elle.

Plus d'articles

Commentaires