Retour

La SQ mène une campagne anti-cellulaire au volant à Rouyn-Noranda

La Sûreté du Québec a tenu ce matin à Rouyn-Noranda une opération de sensibilisation concernant le cellulaire au volant. Des policiers distribuaient des dépliants démontrant l'importance de ne pas être distrait sur la route.

Un reportage de Jean-Marc Belzile

De nombreux automobilistes continuent de texter au volant selon la Sûreté du Québec. L'an dernier, 13 000 constats d'infractions ont été émis dans la province. Le conducteur fautif reçoit une amende de 127 $ en plus de perdre 4 points d'inaptitude.

Une petite distraction peut faire une grande différence, affirme Marie-Josée Ouellet, porte-parole de la Sûreté du Québec. « Pendant cinq secondes, si on circule à 100 km/h, on va parcourir une distance de plus de 140 mètres. Ça représente 27 véhicules l'un derrière l'autre, si ça peut vous donner une idée de la distance parcourue. Donc, ça contribue à augmenter les risques d'être impliqué ou d'être responsable d'une collision. »

Plus d'articles

Commentaires