Retour

La tragédie des Broncos de Humboldt ébranle le milieu sportif en région

La tragédie routière qui a décimé l'équipe de hockey junior des Broncos en Saskatchewan ébranle le milieu sportif en Abitibi-Témiscamingue.

Un texte de Lise Millette

Les équipes de hockey de la région sont particulièrement touchées, elles qui doivent souvent se déplacer sur de longues distances lors des compétitions.

Darcy Brien, le président des Pirates de Ville-Marie, au Témiscamingue, a parlé d'un événement bouleversant qui n'est pas sans rappeler que son club dispute en moyenne 21 matchs par saison à l'extérieur.

En voyant le bilan de l'accident, M. Brien imagine sans peine les émotions avec lesquelles doivent composer les proches des victimes.

« C'est toujours toute l'équipe qui voyage dans le même autobus et le personnel. Quand arrive un accident de ce type-là, pour une équipe de hockey c'est désastreux. En plus, comme tu es toujours sur la route, tout le monde est ensemble. Il se crée des liens, c'est comme une famille. Tu développes un sentiment d'appartenance. C'est dévastateur. C'est l'âme de toute l'équipe qui peut s'envoler comme ça », confie M. Brien.

Dans les heures qui ont suivi l'accident, l'entraîneur-chef et directeur général des Huskies de Rouyn-Noranda, Gilles Bouchard, avait offert ses sympathies à l'organisation de la Saskatchewan. Il s’est dit profondément attristé par la nouvelle, mais reconnaît que la route est inévitable dans le monde du hockey.

« Ça fait 20 ans que je fais de l'autobus et quand on voit des situations comme ça, c'est triste... Nous, de notre côté, on voyage beaucoup de nuit et parfois on garde l'œil ouvert un peu. Ce n'est pas toujours des situations évidentes pour les chauffeurs. Malheureusement, ce sont des choses qui peuvent arriver », mentionne M. Bouchard.

L'accident entre l'autocar des Broncos et un camion semi-remorque s'est produit vendredi soir. Les images diffusées sont difficiles à regarder, affirme Dany Marchand, président des Foreurs de Val-d'Or.

« C'est épouvantable! Et je réalise que des autobus ou des transporteurs qui sillonnent les routes, il y en a plusieurs et pas seulement au niveau du hockey, dit-il. Ça nous rappelle la fragilité de la vie et de prendre des moyens pour essayer de prévoir, ou davantage de précautions, mais ce n'est pas facile. »

Dany Marchand ajoute que si le milieu du hockey est tissé serré, c'est également toute la famille sportive qui se sent concernée.

Le transporteur Autobus Maheux attristé

Autobus Maheux est le transporteur officiel d'un grand nombre d'équipes sportives.

Le directeur régional, division autocars, François Barrette affirme qu'au chapitre de la sécurité, son entreprise se fait un devoir d'observer toute la réglementation imposée pour assurer la sécurité de ses passagers.

Il ajoute qu'en matière de sécurité, « tout est en place » pour veiller à la sécurité des passagers.

François Barrette précise qu'en ce qui a trait à l'entretien préventif de sa flotte de véhicules, Autobus Maheux va au-delà de ce qui est exigé par la loi.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Ce chat paresseux n'ouvre même pas les yeux pour miauler





Rabais de la semaine