Retour

La Vallée-de-l'Or s'équipe pour le sauvetage hors route

La MRC de la Vallée-de-l'Or peut désormais répondre de façon plus efficace aux appels d'urgence en milieu isolé sur son territoire. Les services incendie de Val-d'Or, Malartic, Senneterre et Rivière-Héva ont maintenant à leur disposition des équipements adaptés au sauvetage hors route.

Il s'agit d'un investissement de plus de 150 000 $ provenant du Fonds de développement des territoires de la MRC. Les services incendie sont désormais dotés de motoneiges, de VTT, de remorques et d'équipements pour faire des interventions en milieu isolé en forêt.

« La réserve faunique La Vérendrye, les zecs, à l'est de Senneterre, Baie-Carrière, et en forêt. Même à proximité de Val-d'Or, si c'est à 10 km en forêt, les ambulanciers ne peuvent pas se rendre s'ils n'ont pas d'équipements », explique Martin Ferron, maire de Malartic et président du comité de sauvetage en milieu isolé.

Dans le passé c'était des bons samaritains qui venaient avec leur motoneige. Ce n'était pas vraiment structuré, on courait pour avoir un traîneau. Là, tout va être centralisé.

Martin Ferron, maire de Malartic et président du comité de sauvetage en milieu isolé

La MRC de la Vallée-de-l'Or possède plus de 2400 abris sommaires, plus de 700 maisons de villégiature et 32 pourvoiries situés en milieu isolé. L'initiative permettra d'encadrer davantage tout le processus qui mène au sauvetage dans ces lieux, car dès que la victime sera localisée elle sera prise en charge par un service incendie. Cependant, si la victime est toujours en recherche et que sa localisation n'est pas identifiée, le cas sera pris en charge par la Sûreté du Québec.

« Dès que l'appel va être logé au 911 et que ça va être relayé au service incendie, les trois services d'urgence vont se réunir à la caserne du service incendie afin de déterminer la stratégie d'intervention pour la victime. Ensuite, avec les données qu'on possède, on va se rendre sur les lieux d'intervention pour effectuer le sauvetage. Il y a toujours le deuxième service d'incendie le plus près qui va venir en renfort pour garantir une efficacité d'intervention », explique le coordonnateur en sécurité incendie à la MRC de la Vallée-de-l'Or, Jonathan Alarie.

Plus d'articles