Retour

La vie au quotidien des proches aidants de la Société Alzheimer Rouyn-Noranda/Témiscamingue

Le quotidien des proches aidants était au coeur d'un après-midi-conférence organisé par la Société Alzheimer Rouyn-Noranda/Témiscamingue au Cégep de l'Abitibi-Témiscamingue. Des conférenciers sont montés sur scène afin de partager leur réalité, mais aussi des conseils aux proches aidants.

Avec les informations de Marc-Olivier Thibault

Une centaine de personnes ont répondu présentes à l'activité de la Société Alzheimer Rouyn-Noranda/Témiscamingue.

L'un des intervenants, André Ocheduszko, s'occupe de sa conjointe atteinte d'Alzheimer depuis 14 ans.

Il a raconté à l'assistance les tâches liées à son rôle de proche aidant. « Moi c'est un acte de coeur, c'est écrit dans mon ADN, je crois. Là ce que je fais quotidiennement c'est : la changer, s'occuper de son hygiène, la nutrition, la faire marcher. Là j'utilise le fauteuil roulant pour les repas », explique-t-il.

Lors de sa conférence, André Ocheduszko a livré ses conseils et les trucs qu'il a développés pour s'occuper de sa conjointe, comme l'importance de la stimulation intellectuelle.

Il existe encore peu de réponses scientifiques sur la maladie explique le directeur général de la Société Alzheimer Rouyn-Noranda/Témiscamingue Guillaume Parent.

Par contre, son équipe et lui sont en mesure de prodiguer du soutien aux proches aidants.

« C'est vraiment les saines habitudes de vie et tout ce qui est stimulation cognitive. Donc de maintenir des relations sociales avec les gens, de continuer à participer à un groupe de carte qu'on avait, ou jouer à des jeux plus simples », précise Guillaume Parent.

En Abitibi-Témiscamingue, près 2 500 personnes sont atteintes d'Alzheimer.

Plus d'articles

Vidéo du jour


L’amour selon le zodiaque