Retour

La Ville de Rouyn-Noranda cède devant Hydro-Québec

La Ville de Rouyn-Noranda jette l'éponge dans le dossier de l'implantation de poteaux électriques sur l'avenue Québec qui l'opposait à Hydro-Québec Distribution. La Ville invoquait le respect son plan d'urbanisme et de la qualité du paysage urbain de dans ce dossier qui était devant la Régie de l'énergie depuis 2014.

La Ville de Rouyn-Noranda s'opposait au projet d'Hydro-Québec de construire une ligne aérienne de 500 mètres sur l'avenue Québec, entre le viaduc du boulevard Rideau et le boulevard Témiscamingue. Elle soutenait avoir fait plusieurs efforts pour améliorer la qualité du paysage urbain à cet endroit. La société d'État plaidait pour sa part l'urgence d'agir dans le dossier, invoquant l'augmentation de la demande d'énergie.

Devant l'incapacité de réconcilier les deux parties, Hydro-Québec avait demandé en 2014 à la Régie de l'énergie de fixer les conditions d'implantation d'une nouvelle ligne de distribution d'électricité sur l'avenue Québec.

Peu de poids des municipalités dans la balance

« La ville de Rouyn-Noranda, dans les années 80, a refait le boulevard Québec et avait payé 500 000 dollars pour enterrer tous les fils, a rappelé le maire suppléant, Marc Bibeau, lors de la séance du conseil municipal de lundi soir. Aujourd'hui, la demande [d'électricité] change. Ils sont venus planter des poteaux. On n'était pas d'accord. Il y avait d'autres places où ils auraient pu les passer », rappelle-t-il,déplorant la faible marge de manoeuvre des municipalités pour mener de tels dossiers.

Plus d'articles