Retour

La Ville de Val-d'Or demande une commission d'enquête nationale sur les femmes autochtones disparues ou assassinées

La Ville de Val-d'Or demande une commission d'enquête nationale sur les femmes autochtones disparues ou assassinées. Une résolution a été prise en ce sens lundi soir, lors d'une séance du conseil municipal.

La Ville dit appuyer le député fédéral d'Abitibi-Baie-James-Nunavik-Eeyou, Roméo Saganash, dans ses démarches auprès du nouveau gouvernement de Justin Trudeau et invite le gouvernement du Québec à adopter les solutions proposées par les communautés autochtones.

« Les gens se sont rendus rapidement d'accord sur cette décision-là, de mettre de l'avant, sans plus de délai, la commission d'enquête sur les femmes autochtones disparues ou assassinées, tel qu'ils s'étaient engagés à le faire lors de la rencontre avec l'Assemblée des Premières Nations, au cours de l'été 2015 », explique le maire de Val-d'Or, Pierre Corbeil.

Pierre Corbeil a aussi commenté sa rencontre de lundi avec le chef du Parti québécois Pierre-Karl Péladeau. « Le message qui a été convenu, c'est qu'au-delà de la politique partisane l'enjeu est tellement important, et tout le monde devrait s'inspirer de la démarche que l'on a ici, de mettre en présence, non seulement le maire de la ville, mais le député Guy Bourgeois, mais aussi le député fédéral néo-démocrate réélu, M. Roméo Saganash », dit-il.

Plus d'articles

Commentaires