Retour

La Wapikoni Mobile de passage à Lac-Simon après un hiatus de 4 ans

Après un hiatus de 4 ans, la Wapikoni mobile s'installe à Lac-Simon pour un mois : le studio ambulatoire de création audiovisuelle et musicale ne s'était pas arrêté à Lac-Simon depuis l'été 2013.

Une journée porte ouverte est organisée ce vendredi au quartier général de la Wapikoni mobile, installé à la maison de la famille. Au cours des prochaines semaines, des ateliers seront offerts aux jeunes de la communauté.

La cinéaste pour Wapikoni mobile Piscillia Piccoli, constate que la présence du studio suscite déjà de l'intérêt.

« Il y a un jeune qui est toujours actif ici qui s'appelle Éric Papatie et on n'avait même pas encore installé la roulotte et il était super content, indique-t-elle, précisant que le jeune homme a déjà des idées de fiction qui mettent en valeur les coups de toge où la caméra lui permettrait de se téléporter d'un endroit à l'autre en un claquement de doigts. Pour moi, c'est l'fun de voir déjà que c'est un habitué de Wapikoni et qu'il revient toujours avec de bonnes idées. »

Recrutement de talents locaux

Kerry Wabanonik, un jeune de la communauté, sera coordonnateur et assistant-formateur. Il a déjà participé aux précédents arrêts de la Wapikoni mobile à Lac-Simon. Celui qui dispose aujourd'hui d'équipements d'enregistrement audio à la maison espère contribuer à transmettre la passion chez les jeunes.

« J'ai été engagé par plusieurs escales auparavant avant 2013 et on ne m'a pas oublié, j'imagine. Je vais accompagner des équipes de tournage un peu partout pour les aider avec les caméras, le micro. On m'a peut-être proposé un vidéoclip, mais je n'ai pas encore décidé avec moi-même », indique le jeune amateur de musique rap.

La projection des créations réalisées à Lac-Simon durant le prochain mois aura lieu le 12 septembre prochain.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine