Retour

Lancement de l'album Desjardins au Cabaret de la dernière chance

Le lancement de la compilation hommage à Richard Desjardins produite par 117 Records a été souligné jeudi soir au Cabaret de la dernière chance de Rouyn-Noranda, mythique lieu de diffusion qui a vu Desjardins faire ses premières armes.

Un texte d'Émilie Parent-Bouchard

C'est à Philippe B., aussi originaire de Rouyn-Noranda, qu'est revenu le privilège de monter sur les planches pour ce projet très attendu des mélomanes de la région. L'auteur-compositeur-interprète, qui signe aussi la réalisation de l'album, a interprété la pièce Y va toujours y avoir, qu'il reprend sur la compilation.

« Qaund Steve [Jolin, fondateur de 117 Records] me l'a demandé, je me suis dit que c'était une bonne idée, explique celui qui s'est appliqué à la réalisation d'albums de plusieurs artistes qui figurent sur l'album. Je ne [voulais] pas passer à côté de cette offre-là. Je n'avais pas prévu faire autre chose dans ce bloc de temps en même temps que je faisais mon disque qui sort au printemps, si ça avait été autre chose, j'aurais probablement dit non à cause du timing, mais ça, je ne voulais pas passer mon tour! »

L'artiste en arts visuels Karine Berthiaume a aussi présenté l'oeuvre qu'elle signe sur la pochette. « Il m'a regardé tout le long », a-t-elle glissé à la foule compacte rassemblée au Cabaret pour se procurer l'album en primeur.

Les réalisateurs Dominic Leclerc et Éric Morin, qui signent le premier vidéoclip de la reprise touchante de Tu m'aimes-tu? rééditée au goût de Fred Fortin, ont aussi présenté la première d'une série de 12 capsules qui reviendront au cours des prochains mois sur la place qu'occupe l'oeuvre de Desjardins pour les 12 artistes à avoir enregistré une chanson sur l'album. Ces 12 capsules seront diffusées sur le web au cours des mois à venir.

Plus d'articles

Commentaires