Retour

Lancement des journées de la persévérance scolaire, malgré les compressions

Les Journées de la persévérance scolaire sont sur le point d'être lancées en Abitibi-Témiscamingue, et ce, en l'absence d'une instance de concertation régionale. Le Comité Action réussite, qui chapeautait depuis quelques années les Journées de la persévérance, a été dissout l'automne dernier, faute de financement, suite à la disparition de la Conférence régionale des élus (CRÉ). Les comités locaux se retrouvent donc laissés à eux-mêmes et doivent faire des activités de moindre envergure.

Dans la Vallée-de-l'Or, l'Équipe MRC Vallée-de-l'Or sur la persévérance scolaire existe depuis 2004 et l'une des membres, Mélanie Racette, assure que le sujet de la persévérance scolaire ne sera pas abandonné. « Je pense qu'on est en restructuration, en tout cas je l'espère, je le souhaite très très sincèrement. Monsieur le premier ministre nous affirme qu'on revient dans des eaux un peu plus calmes, un peu moins troubles, moi je le souhaite très très ardemment pour favoriser l'obtention d'une première qualification et d'une deuxième et d'une troisième qualification pour les jeunes dans nos communautés parce que dans la Vallée-de-l'Or comme en Abitibi-Témiscamingue, on en a réellement de besoin. »

Selon les plus récentes données du ministère de l'Éducation, en Abitibi-Témiscamingue, 56,7 % des élèves sortent du secondaire avec un diplôme après 5 ans d'études et 69,3 % après 7 ans.

Les Journées de la persévérance ont lieu du 15 au 19 février.

Plus d'articles