Retour

Lancer une entreprise d'aliments africains en Abitibi

Un Valdorien d'origine camerounaise, Christian Komgom, a lancé une entreprise spécialisée en aliments africains. L'entreprise nommée Afritibi existe depuis un an et demi.

Un texte de Guillaume Rivest

Christian Komgom parcourait de longues distances pour acheter des aliments africains. « Moi, ça fait 9 ans que je suis en Abitbi. Ça prend souvent un minimum de quatre à cinq voyages par année à Montréal pour faire l'épicerie, raconte-t-il. En faisant ça, on s'est dit « pourquoi ne pas offrir cette opportunité-là à d'autres personnes et leur sauver du temps de voyagement? ».

Maintenir en vie une entreprise comme Afritibi n'est pas sans défi. Christian Komgom pense néanmoins que son entreprise répond à un besoin.

« Ça fait un an et demi qu'on a lancé l'entreprise. Je ne dirais pas que ça va bien, mais ça va quand même bien en fait. Ce n'est pas que la diaspora africaine qui est visée. On a aussi des clients québécois qui ont vécu ailleurs, en Afrique, surtout à cause des mines, et qui sont revenus en région. Comme ils étaient en Afrique, ils ont goûté à ces produits et veulent en manger encore », constate-t-il.

Afritibi vend entre autres ses produits dans les marchés publics de Val-d'Or et de Rouyn-Noranda, ainsi qu'en ligne.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine