Le coup d'envoi du 2e Ice Challenge de La Sarre a été donné jeudi soir, sur le terrain du Club de golf Beattie.

Un texte de Marie-Hélène Paquin

La première ronde des qualifications réunissait une cinquantaine de patineurs, qui ont tenté de faire le meilleur temps en vue de la compétition officielle.

La compétition d’Ice Cross Downhill affiliée à la Riders Cup a réuni une centaine de patineurs, tant des hommes que des femmes, à La Sarre cette semaine.

Parmi les grands coups de l’organisation, on retient l’inscription de deux patineurs japonais, ex-champions du monde de patin à roues alignées aux XGames, Takeshi et Eito Yasutoko.

La venue du Suisse Derek Wedge, champion du monde d’Ice Cross Downhill en 2013, représente une autre bonne prise des organisateurs.

Le patineur professionnel, qui cumulait 10 ans de hockey sur glace avant de se lancer dans la descente extrême en 2011, était impressionné de l’accueil lasarrois.

« C'est la première fois que je viens ici. Très belle région, on est super bien accueilli. Bruno a fait du travail de fou, c'était super. Il nous loge chez lui, on est au bord d'un grand lac dans une belle maison. C'est tellement nature ici, c'est tellement wild, j'aime beaucoup. C'est extraordinaire de pouvoir découvrir tout le temps des nouvelles régions et ça, c'en est une de plus au Québec pour moi. »

Le Suisse comptait passer son temps libre à faire de la motoneige et de la pêche blanche.

Pour cette première ronde de qualifications, une centaine de spectateurs étaient sur place.

Parmi eux, des stagiaires en médecine venus à La Sarre pour six semaines. Ils étaient impressionnés qu’un tel événement ait lieu en Abitibi-Ouest.

« On est ici pour six semaines, donc on ne connaît rien à la région. On a vu passer dans les médias qu'il y avait cet événement-là, alors on s'est dit qu'on irait faire un tour, que c'était intéressant pendant notre stage de découvrir un peu des événements », confie l'une d'entre eux.

Une deuxième vague de qualifications aura lieu vendredi soir et les finales se tiendront samedi dès 19 h.

Plus d'articles