Retour

Le beau temps étire la saison touristique en Abitibi-Témiscamingue

Le début d'automne plutôt clément est profitable pour certains sites touristiques de l'Abitibi-Témiscamingue. C'est le cas du Refuge Pageau d'Amos et du parc national d'Aiguebelle. 

Le Refuge Pageau connaît une période particulièrement chargée. Le site a ouvert ses portes tous les jours pendant le mois de septembre pour accueillir les nombreux visiteurs. Accueillir près de 2000 visiteurs en novembre, c'est une première, selon le directeur général Félix Offroy. La température y serait sans aucun doute pour quelque chose.

« Avec le beau temps, on a ouvert pour les visites libres tous les jours, ce qu'on n'a jamais fait. [Habituellement], on n'offre que des visites guidées. C'est agréable de voir aussi qu'il y a encore beaucoup de touristes de l'extérieur de l'Abitibi-Témiscamingue en ce temps-là. On reçoit tant de gens du sud du Québec, que de l'extérieur. On se rend compte qu'il y a un roulement d'Européens qui est régulier depuis une année ou deux » , remarque-t-il. 

Hausse de revenus au parc national d'Aiguebelle

Au parc national d'Aiguebelle, la directrice, France Simard, a remarqué qu'il y a plus de touristes que d'habitude pendant cette période de l'année, mais surtout des clients locaux et régionaux.

« C'est certain que ça a un impact. Les belles journées d'automne, on a toujours beaucoup de marcheurs, mais cette année, comme la température est encore plus belle, il y a un surplus d'achalandage », indique-t-elle. 

Les statistiques d'achalandage ne sont pas encore officiellement compilées, mais l'administration du parc constate que ses revenus, particulièrement depuis le mois d'août, ont subi une augmentation comparativement à l'année précédente. 

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un rottweiler goûte à du citron pour la première fois





Rabais de la semaine