Retour

Le Centre Frère-Moffet veut doubler son offre de formations professionnelles

Le centre de formation professionnelle du Témiscamingue, le Centre Frère-Moffet, souhaite doubler son offre de formation.

L'institution d'enseignement demande au gouvernement du Québec l'ajout de huit diplômes d'études professionnelles (DEP) à la carte. Le Centre en possède quatre actuellement. C'est le moins bien doté en Abitibi-Témiscamingue.

Un projet a été déposé au ministre de l'Éducation Sébastien Proulx et au ministre régional Luc Blanchette le 8 mars dernier. Les DEP demandés sont regroupés dans le secteur agricole et le secteur des bâtiments et travaux publics, notamment : mécanique agricole et plomberie-chauffage.

Le projet est innovateur puisque les formations pourraient être offertes en alternance selon les intérêts des individus et les besoins du marché de l'emploi comme l'explique la directrice du Centre Frère-Moffet, Marie-Luce Bergeron.

« [L'objectif, c'est] de donner à un plus grand nombre de personnes des formations intéressantes et structurantes qui peuvent répondre à leurs besoins, fait valoir Mme Bergeron. C'est aussi pour répondre aux besoins criants du marché du travail. On sait que d'ici 2019, il y a 13 500 emplois à combler en Abitibi-Témiscamingue. Il faut que le centre, s'il veut demeurer sur le territoire et surtout être fort, [aille] se chercher d'autres cartes de formation professionnelle. »

Plus d'articles

Commentaires