Retour

Le CISSS-AT promet d'engager 52 infirmières pour améliorer ses services de première ligne

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Abitibi-Témiscamingue (CISSS-AT) s'engage à améliorer ses services de première ligne dans la prochaine année. Il s'agit de l'une des trois priorités identifiées par l'organisation qui ont été présentées jeudi lors du conseil d'administration.

Avec les informations de Marc-Olivier Thibault

Afin d'y arriver, le CISSS-AT annonce l'arrivée prochaine de 52 infirmières praticiennes spécialisées en soins de première ligne. qui seront en poste pour des situations qui ne nécessite pas l'expertise de l'hôpital.

L'organisation veut aussi réduire complètement, d'ici novembre 2018, l'embauche de main-d'oeuvre indépendante afin de favoriser le personnel du Centre.

Sur une année cela représenterait une économie de 2,8 millions de dollars, mais surtout, cela permettrait de développer la main-d'oeuvre du CISSS-AT selon la directrice intérimaire des ressources humaines, Caroline Roy.

« On a également différents programmes qui permettent de générer de la nouvelle main-d'oeuvre déjà en cours. ajoute Mme Roy. Par exemple, les préposés aux bénéficiaires, on a des programmes de reconnaissance des acquis et compétences en collaboration avec la commission scolaire en région qui nous permettent de former en emploi les préposés aux bénéficiaires. »

Des efforts de recrutement et de rétention sont également mis en place pour préparer le départ à la retraite.

Le CISSS-AT va aussi mettre sur pied cinq comités consultatifs afin de créer une meilleure concertation des organismes du milieu.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine