Retour

Le conducteur d'un autobus impliqué dans une poursuite policière remis en liberté sous conditions

L'homme qui a déclenché une poursuite policière sur la route 117 à Rouyn-Noranda le 11 mai dernier a été libéré aujourd'hui. Raymond Henry Muller devra respecter plusieurs conditions, dont celle de demeurer à la Maison du Soleil Levant. Il devra aussi faire un dépôt de 500 dollars.

Au volant d'un autobus, monsieur Muller avait refusé d'immobiliser le véhicule lorsqu'il a été interpellé par les policiers. Sa femme et ses quatre enfants natifs de l'Ontario étaient à bord.

Raymond Henry Muller est accusé d'évasion d'une garde légale, d'omission de s'arrêter lors d'une poursuite policière, de conduite dangereuse et d'agression armée contre un policier.

Remise des procédures

Une entente était survenue entre la Couronne et la Défense, mais l'accusé a finalement changé d'avocat.

« Les procédures sont remises au 30 mai prochain puisqu'il y a eu un changement d'avocat dans le dossier, explique la procureure au dossier Michèle Lacasse. Il y aura des pourparlers entre les partis, soit le ministère public et la défense. »

La famille de monsieur Muller est hébergée par un organisme qui vient en aide aux femmes puisque la famille n'a aucun domicile fixe. L'autobus qui leur servait de résidence est actuellement saisi par les autorités.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine