Retour

Le Conseil du statut de la femme invite les hommes à se positionner publiquement contre la violence faite aux femmes

Le Conseil du statut de la femme demande au gouvernement de relancer les grandes campagnes de sensibilisation pour lutter contre la violence faite aux femmes. L'édition 2015 de la campagne des 12 jours d'action pour l'élimination de la violence envers les femmes est en cours au Québec.

La présidente du conseil, Julie Miville-Dechêne, tend la main aux hommes et leur demande de prendre position publiquement contre ce phénomène. Selon Julie Miville-Dechêne, ils sont des partenaires incontournables dans cette lutte. « Il faut que les hommes s'approprient ce combat et que des hommes deviennent des modèles, des porte-paroles et s'insurgent contre cette violence faite par certains hommes contre les femmes. Parce que ça reste une violence qui est pratiquée dans le cas des agressions sexuelles à 97 pour cent par des hommes contre des femmes. Il y a une question de genre dans cette violence, on ne peut pas la nier », affirme Mme Miville-Dechêne.

Mme Miville-Dechêne croit que les garçons devraient être sensibilisés en très bas âge à l'importance d'établir des relations égalitaires. Elle ajoute que la violence et le harcèlement ne font pas partie de la masculinité.

Au cabinet de la ministre de la Condition féminine, on mentionne par écrit que les hommes ont toujours été considérés comme une partie prenante de la solution. On insiste sur l'importance de dénoncer les actes de violences et les hommes sont aussi appelés à dénoncer les actes dont ils sont témoins.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine