Retour

Le CREAT veut que la région soit la première à prendre le contrôle de sa propre énergie au Québec

Le Conseil régional en environnement de l'Abitibi-Témiscamingue (CREAT) souhaite que la région soit la première à prendre le contrôle de sa propre énergie au Québec.

Avec les informations d'Émilie Parent-Bouchard

L'organisation lance une vidéo qui démontre les enjeux liés à notre dépendance au pétrole. Cette démarche vise à passer de la conscientisation à l'action.

La chargée de projet en environnement du CREAT, Bianca Bédard, explique que l'initiative vise surtout le transport routier. À ce titre, les citoyens comme les entreprises peuvent faire leur part pour réduire leurs émissions de gaz à effet de serre, dit-elle.

Le CREAT espère pouvoir donner la formation aux entreprises ce printemps et atteindre 5000 personnes. L'organisme se fixe l'objectif de réduire de 250 tonnes les gaz à effet de serre émis en région.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine