Retour

Le disque vinyle, un produit demandé en Abitibi-Témiscamingue

C'est ce samedi qu'est soulignée la 10e Journée des disquaires, qui met de l'avant l'apport des disquaires indépendants au monde de la musique.

L'événement connaît de plus en plus de succès au Québec et en Abitibi-Témiscamingue, c'est l'occasion pour le magasin Joubec de Rouyn-Noranda et de Val-d'Or de proposer ses nouveautés.

Une production insuffisante

Mais la production des vinyles n'arrive pas à satisfaire toutes les demandes.

Pour preuve, le propriétaire Éric Raymond explique qu'il n'a pas reçu toute sa commande de disques.

« Qu’est-ce qui manque, il manque le Beatles qui sortait, le 50e anniversaire, je ne l'ai pas reçu, mais il va arriver au courant de la semaine prochaine, dit-il. C'est souvent des délais, présentement, les vinyles en général sont toujours en retard, ils ont un problème de production. En gros, il n’y a pas de nouvelles places qui font du vinyle. C'est les mêmes depuis toujours. Oui, il commence à en avoir qui vont s'ouvrir, mais la production présentement n'est pas suffisante à la demande. »

À la recherche de nouveautés

Éric Raymond affirme qu'en cette journée, il reçoit le double de clients par rapport aux autres journées.

Plusieurs d'ailleurs ont choisi ce samedi pour faire leurs achats, dans l'espoir de tomber sur une nouveauté.

« Moi je suis un fanatique de musique, je suis venu voir les arrivages pour le Record Store Day, fouiller, c'est un petit plaisir de la vie », dit un client.

Une cliente ajoute que « le Record Store Day, c'est l'occasion de trouver des vinyles avec des éditions spéciales qui ont un son pas comme les autres, qui sont un peu dispendieux, mais c'est comme l'occasion de mettre la main sur la perle rare. »

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine