Retour

Le GIRAT salue l'ouverture de la ministre Anglade sur le financement de l'accès à internet haute vitesse dans les régions

La corporation de la Gestion de l'inforoute régionale de l'Abitibi-Témiscamingue (GIRAT) accueille favorablement l'ouverture de la ministre de l'Économie concernant la desserte d'internet haute vitesse en région.

En entrevue à Radio-Canada cette semaine, Dominique Anglade affirmait que plus d'argent serait nécessaire pour implanter la haute vitesse dans les régions. Elle ajoutait que le gouvernement du Québec avait reçu 240 projets et qu'il allait retenir dans un premier temps les projets qui permettront de maximiser l'utilisation des 100 millions de dollars qui sont présentement disponibles, ouvrant par la même occasion la porte à du financement additionnel.

Cette ouverture de la ministre réjouit le directeur général du GIRAT. Marc Buteau note cependant qu'il y a aussi des besoins criants dans le secteur de la téléphonie mobile.

« Tout ce qui peut améliorer la desserte internet dans la région est très, très bienvenu, lance-t-il d'emblée. C'est une très bonne nouvelle pour les régions mal desservies par internet présentement. Au Québec présentement, il y a des études qui nous disent que 80 % des jeunes entre 18 et 35 ans qui prennent l'internet sur leur cellulaire, donc c'est vraiment un besoin pour la région. »

Le directeur général du GIRAT ajoute que le gouvernement fédéral devrait se pencher sur la question spécifique de la desserte de la téléphonie mobile au printemps 2018.

Le gouvernement du Québec devrait pour sa part statuer sur les 240 projets de desserte d'internet haute vitesse d'ici l'automne.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine