Retour

Le Groupe ÉCOcitoyen souhaite lever 20 000 $ pour assurer ses opérations

Le Groupe ÉCOcitoyen (GÉCO) a lancé sa 11e campagne de financement aujourd'hui. Le GECO espère recueillir 20 000 $ afin d'assurer ses frais d'opération. L'entreprise d'économie sociale vise à sensibiliser la population à l'importance de protéger l'environnement à travers différentes actions citoyennes.

Avec les informations de Guillaume Rivest

« Je pense que ce que le GECO a amené c'est une mobilisation. Des gens qui se préoccupent de l'environnement, ce n'est pas le GECO qui a inventé ça. Ça existe depuis toujours sauf qu'il n'y a pas toujours [eu] un canal un peu moins officiel [pour s'exprimer]. On est un organisme d'économie sociale donc on a une plus grande liberté et les gens se retrouvaient un peu plus facilement au sein d'une organisation […] un peu moins formelle comme la nôtre », explique le coordonnateur du GECO, Maurice Duclos.

Le bistro-chocolaterie Le Gisement a choisi d'octroyer une part des ventes de café afin de financer le GECO. Pour le directeur de projet au Gisement Bistro-chocolaterie, Dominic McGraw, il s'agit de poser des actions conséquentes avec le discours de l'entreprise.

« On est de la génération qui a grandi avec le côté vert, les valeurs environnementales, fait valoir M. McGraw. Pour nous, c'est une façon de passer de la parole aux actes en plus de tout ce qu'on fait déjà à l'interne au niveau du choix de produits et des fournisseurs. Ça nous permet [d'offrir] à notre clientèle de contribuer à l'effort de cette cause-là. »

Le GECO a profité de l'occasion pour inviter les citoyens à célébrer la journée de la Terre le 23 avril à la place de la citoyenneté à Rouyn-Noranda. De nombreuses activités sont prévues comme un atelier de fabrication de produits ménagers écologiques, des prestations musicales, etc.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine