La question du logement social est absente de la campagne électorale jusqu'à maintenant ce qui inquiète le Front d'action populaire en réaménagement urbain. Cette absence pousse le FRAPRU à s'inviter dans la campagne électorale. L'organisme s'est fait reconnaître comme tiers Élections Canada et utilisera tous les moyens à sa disposition pour que le logement social devienne un enjeu électoral. Et comme l'a constaté Sandra Ataman, le FRAPRU n'est pas le seul à vouloir parler de la lutte à la pauvreté.

Avec les informations de Sandra Ataman

La situation du logement social est alarmante selon le FRAPRU qui explique que Québec ne reçoit que 58 millions de dollars de la part d'Ottawa. Le coordonnateur François Saillant. « Ce n'est même pas suffisant pour financer 700 logements sociaux dans le cadre du programme accès logis, donc imaginons-nous l'impact que ça aurait dans une région comme l'Abitibi-Témiscamingue, c'est vraiment nul comme impact », pense-t-il.

Il craint aussi le non-renouvellement des ententes entre le fédéral et les coopératives puisque « ce que ça risque de signifier, c'est une perte d'accessibilité financière de ces logements-là, des hausses de loyer pour les locataires qui y demeurent », ajoute M. Saillant.

Le maire de Malartic, Martin Ferron aimerait que des programmes soient mis en place pour accompagner les municipalités dans divers projets. « Il voulait éliminer la pauvreté le gouvernement, il a fait de grandes annonces dans les dernières années. C'est en investissant dans des programmes comme ceux-là qui va l'éliminer la pauvreté », soutient-il.

Stéphane Grenier, professeur-chercheur à l'UQAT, ajoute que les autochtones vivent une crise majeure et que le fédéral doit investir pour leur venir en aide. « Il faudrait un investissement massif, un gros coup qui serait donné dans des programmes de logements sociaux destinés aux communautés autochtones et éventuellement aussi aux autochtones vivant hors réserves », affirme-t-il.

Le FRAPRU indique qu'il sera présent tout au long de la campagne pour faire valoir ses revendications et questionner les partis partout au Québec.

Plus d'informations suivront.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une tempête de neige au Colorado rend la conduite difficile





Rabais de la semaine