Retour

Le maire et un conseiller de Lorrainville blâmés pour un conflit d'intérêts

La Commission municipale du Québec a réprimandé le maire de Lorrainville, Simon Gélinas, et l'un de ses conseillers, Gilles Rocheleau, pour s'être placés en conflit d'intérêts.

Un texte de Piel Côté

Cette décision concerne quatre résolutions prises par la Ville de Lorrainville en 2015 et 2016 dans lesquels Messieurs Gélinas et Rocheleau étaient impliqués personnellement.

Un citoyen de Lorrainville, Paul Falardeau, a déposé une plainte pour conflit d'intérêts contre le maire de Lorrainville, Simon Gélinas, et l'un de ses conseillers, Gilles Rocheleau. Le litige concerne le paiement de travaux que la MRC du Témiscamingue devait effectuer sur les terres du plaignant et des deux élus.

Le plaignant contestait que les deux élus aient pris part au processus décisionnel, alors qu'ils étaient propriétaires ou locataire des terres où l'on devait faire les travaux.

Au final, la juge Sandra Bilodeau s'est donc rangée dans le camp du plaignant. Dans son jugement rendu le 30 mai, elle donne quatre réprimandes aux deux élus, qui devront rembourser l'équivalent de quatre journées de salaire.

« Les membres du conseil ont été informés sur la façon dont ça s'était passé et ils trouvent tous ça déplorable. On s'en va avec ça, on va payer la sentence, je dois payer des frais, donc je vais les payer et c'est tout », fait savoir le conseiller Gilles Rocheleau.

Le maire Simon Gélinas n'a pas retourné nos appels.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Secrets d'une fashionista pour toujours être stylée





Rabais de la semaine