Retour

Le maire évacue le site du feu de la St-Jean à Lebel-sur-Quévillon

Plus de peur que de mal lors des célébrations de la Fête nationale du Québec à Lebel-sur-Quévillon.

Avec les informations d'Émilie Parent-Bouchard

Depuis plus de 40 ans, la municipalité du Nord-du-Québec fait un immense feu pour la St-Jean-Baptiste.

Mais cette année, les 1500 personnes qui s'étaient rassemblées ont dû être évacuées de manière préventive du lieu des festivités parce que le feu rejetait de nombreux tisons.

Vidéo : YouTube/Jonathan Crevier

Le maire de Lebel-sur-Quévillon, Alain Poirier, attribue cette situation à l'utilisation de mélèzes.

« On avait du mélèze à travers notre feu. C'est du bois qu'on récupère, qui n'est plus consommable par les scieries. C'est du bois brûlé, qui est à terre dans les cours, donc nos bénévoles ont ramassé ça et ont monté un beau gros feu, et il y avait du mélèze à l'intérieur. Je suis pas mal persuadé que c'est ça, le mélèze brûle vite, c'est intense et, surtout, ça fait des gros tisons », explique le maire.

Le maire ajoute que deux camions de pompiers prêtés par la municipalité étaient déjà sur les lieux, ce qui a permis de s'attaquer au brasier rapidement.

Il mentionne aussi qu'un périmètre avait été arrosé préventivement.

Vidéo : YouTube/Jonathan Crevier

Alain Poirier précise finalement qu'une rencontre doit avoir lieu mercredi pour revenir sur cet événement.

Mais il n'est pas question pour lui de remettre en question cette activité, qui est la plus importante de la municipalité.

« Je vous le dis tout de suite, j'ai l'impression que le feu va être plus petit, premièrement. On est capable d'avoir de très beaux feux de St-Jean, on en a eu par le passé qui étaient plus petits. En hauteur, c'est toujours aussi haut, mais ils étaient plus petits. Peut-être aussi l'endroit où on a fait le feu. Tout ça va être évalué et on va pouvoir amener des correctifs pour les années prochaines, parce que pour Lebel-sur-Quévillon, c'est une tradition le feu de la St-Jean », rappelle Alain Poirier.

Plus d'articles