Retour

Le ministre des Affaires autochtones en visite à Lac-Simon, communauté ébranlée par la mort d'un policier

Le ministre responsable des Affaires autochtones, Goeffrey Kelley, poursuivait mercredi sa visite dans le secteur de Val-dOr, où il a rencontré le conseil de la nation Anishinabe de Lac-Simon en matinée. Au menu de cette rencontre : les relations de la communauté avec les policiers de la Sûreté du Québec, qui ont pris le relais des policiers municipaux après la mort de Thierry LeRoux en devoir, et divers dossiers de nature économique.

Avec les informations de Sandra Ataman

Geoffrey Kelley a rencontré pendant près de trois heures le conseil de bande de Lac-Simon, où un policier a été abattu en service il y a un peu plus de deux semaines. 

Le ministre voulait s'assurer de la bonne collaboration avec les services sociaux, qui viennent en aide à la communauté. Il voulait aussi s'assurer de la bonne collaboration avec les policiers de la Sûreté du Québec, qui ont pris le relais de la police municipale Anishnabe Takonewini après les événements. 

« Pour voir comment les choses sont en train de se replacer. Sur le corps de police, je pense que la moitié des effectifs sont prêts à revenir au travail, évalue le ministre des Affaires autochtones, Geoffrey Kelley. Les autres [policiers], ça va prendre un peu plus de temps, c'est tout à fait normal. Je veux juste voir avec la communauté comment vont les choses. »

La communauté sur le chemin de la guérison

La vice-chef de la communauté, Pamela Papatie, s'est dite satisfaite de la rencontre. Elle affirme que le conseil de bande restera en contact avec le ministre.

« La vie continue. Il faut encourager nos jeunes. À Lac-Simon, il y a de belles choses qui arrivent. Nous avons deux formations en ce moment pour les jeunes au Centre d'éducation des adultes et c'est une chose positive », poursuit la vice-chef de la communauté.

Dossiers de nature économique

La rencontre a également été l'occasion de faire le point sur différents dossiers de nature économique, tels que l'agrandissement de la communauté et des projets créateurs d'emplois. 

Bilan positif de la visite du ministre

Par ailleurs, le ministre responsable des Affaires autochtones, Goeffrey Kelley, dresse un bilan positif de sa visite de deux jours en sol abitibien. Au cours des deux dernières journées, il a rencontré de nombreux intervenants du milieu autochtone ainsi que des élus afin de faire le point sur la situation actuelle à Val-d'Or.

Le ministre estime que beaucoup de travail a été accompli depuis la crise qui a secoué Val-d'Or en octobre dernier. Il affirme que les engagements gouvernementaux appuyés par les intervenants locaux ont permis de mettre en place des services mieux adaptés aux réalités autochtones. 

Le député d'Abitibi-Est, Guy Bourgeois, est aussi satisfait du travail accompli avec le ministre Kelley et les diffirérents intervenants à Val-d'Or. Il dit voir des résultats concrets sur le terrain depuis les derniers mois, même s'il ajoute du même souffle qu'il y a encore beaucoup de travail à faire pour améliorer le dialogue.

« Ces situations-là nous ont amenés à nous requestionner et à voir comment on pourrait faire mieux, aller plus loin, trouver de nouveaux enjeux, de nouvelles pistes pour s'assurer qu'on va être capables, collectivement, d'atteindre de nouveaux objectifs pour tout le monde. »

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine