Le ministre québécois des Affaires autochtones, Geoffrey Kelley, est allé à Kitcisakik aujourd'hui pour constater l'avancement des travaux d'isolation des maisons. Une cinquantaine de maisons seront rénovées d'ici 5 ans, entre autres grâce un investissement du gouvernement provincial, annoncé dans son dernier budget.

Avec les informations de Jean-Marc Belzile

Vivre sans électricité, dans des maisons qui ne sont pas isolées, c'est ce à quoi sont confrontés plusieurs résidents de Kitcisakik. Le gouvernement a donc investi 3 millions et demi de dollars pour rénover toutes les résidences. Jusqu'à maintenant des travaux ont été réalisés sur 35 des 90 maisons du territoire.

Mélanie Penosway fait partie des familles dont la maison a été rénovée. « On n'a pas de calorifère, on n'a pas d'eau courante, pas de douche, pas de toilettes dans notre maison », dit-elle. L'isolation de sa maison représente donc une amélioration importante selon elle, mais qui n'est pas suffisante.

Un geste banal comme prendre une douche peut être très compliqué à Kitcisakik. « Des fois il y a une longue file d'attente parce que c'est communautaire, on est à peu près 400 et il y a seulement trois douches pour les femmes et trois douches pour les hommes », explique Mme Penosway.

Les gens de la communauté souhaitent des changements au plus vite.

Le ministre Geoffrey Kelley assure qu'il s'agit d'un dossier prioritaire. « Honnêtement, comme élu en 2016, d'expliquer à la population québécoise qu'il y a des communautés qui n'ont pas l'électricité c'est très difficile, admet-il, et honnêtement on s'attend à mieux. Il y a un long historique derrière tout ça, mais il faut trouver une solution. »

Malgré les années qui passent, les habitants de Kitcisakik gardent bon espoir d'avoir un jour l'eau potable et l'électricité. Toutefois, ce qui les choque depuis des années, c'est qu'un barrage hydroélectrique est situé... en plein coeur de la communauté.

Plus d'articles

Commentaires