Retour

Le MTQ réclame 2,6 millions de dollars à Dessau

La poursuite intentée par le ministère des Transports contre Dessau qui devait être présentée ce matin au palais de justice de Val-d'Or a été rayée du rôle des audiences. La procureure générale du Québec réclame 2,6 millions de dollars à la firme de génie Dessau pour la réfection du pont qui enjambe la rivière Cléricy à Rouyn-Noranda.

Avec les informations de Claude Bouchard

Selon la requête introductive d'instance, Dessau a été mandatée par le MTQ pour réaliser une étude hydraulique en vue du remplacement du pont au-dessus de la rivière Cléricy en 2010. Les travaux de remplacement ont commencé le 14 mars 2012.

Vers le 19 octobre, alors que la construction du pont était presque achevée, le ministère aurait constaté que le niveau d'eau était plus élevé que les conclusions de l'étude hydraulique de Dessau.

La poursuite soutient que l'inexactitude de la première étude serait à la source d'une conception déficiente. Le pont se serait ainsi retrouvé exposé à des problèmes d'inondation.

Le 21 décembre 2012, le MTQ aurait sommé Dessau d'élaborer une solution permanente pour répondre aux besoins du ministère. Le 31 mars 2014, le ministère aurait reçu les plans et devis définitifs pour la réalisation des travaux permanents destinés à corriger la situation.

Les travaux auraient eu lieu à deux périodes en 2014 et en 2015. Le 10 juillet 2015, le ministère des Transports aurait mis en demeure Dessau pour un montant de 2,6 millions de dollars.

Le 22 octobre, les procureurs de Dessau auraient répondu à la mise en demeure dans une lettre.

La procureure du Québec demande aux tribunaux l'obtention d'une indemnité pour les retards et les travaux imprévus. La requête introductive d'instance avance que Dessau serait entièrement responsable des fautes qu'elle aurait commises.

Le MTQ ne commentera pas le dossier. La position de Dessau n'est pas connue quant à cette poursuite. La défense de Dessau n'a pas encore été produite à la Cour.

Plus d'articles