Retour

Le Musée minéralogique de Malartic veut miser sur l'interactivité pour attirer les jeunes

Le Musée minéralogique de l'Abitibi-Témiscamingue, à Malartic, renouvelle son exposition permanente Le cycle minier, les mines et l'environnement. Ce projet, d'une valeur 147 000 dollars, a reçu aujourd'hui une aide de 82 000 dollars du gouvernement du Québec.

Avec les informations d'Émélie Rivard-Boudreau

Le renouvellement de l'exposition permanente du Musée est commencé depuis quatre ans, explique le directeur du Musée minéralogique de Malartic, Jean Massicotte.

« On va mieux représenter le cycle minier, indique M. Massicotte. C'est-à-dire de mieux parler des mines à partir de l'exploration, jusqu'à la transformation et parler d'environnement, un sujet qui est très chaud présentement. Aujourd'hui, avec les nouvelles technologies, ce qu'on va faire, c'est justement d'utiliser différents médiums : des schémas, des photos, des entrevues aussi. »

Le Musée minéralogique de Malartic reçoit près de 12 000 visiteurs par année. Son directeur souhaite maintenir cet achalandage acquis au cours des sept des dernières années depuis que l'attrait touristique est aussi responsable de la visite de la mine Canadian Malartic.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine