Retour

Le pèlerinage de Ville-Marie attire près de 500 croyants chaque année

Le pèlerinage pour l'Assomption s'est déroulé dimanche après-midi, à la grotte de Ville-Marie au Témiscamingue. L'événement attire chaque année près de 500 personnes de l'Abitibi, du Témiscamingue et du Nord-Est de l'Ontario.

« La fête de l'Assomption c'est la fête du retour de la vierge Marie au ciel. On fait toujours ça un dimanche, car la fête du 15 août ne tombe pas nécessairement le dimanche », explique Mgr Dorylas Moreau, évêque de Rouyn-Noranda. 

Des chants, la récitation d'un chapelet, une messe et un souper font partie de la journée de pèlerinage.

Selon Mgr Moreau, ce type d'événement est prisé des pratiquants. « On dirait qu'il y a un retour dans la spiritualité pour les pèlerinages [...] Je sais que les grands lieux de pèlerinage comme l'Oratoire St-Joseph, au Cap-de-la-Madeleine et à Sainte-Anne-de-Beaupré, ce sont des lieux qui n'ont pas baissé de participation. Il y a même une augmentation à certains endroits », fait-il remarquer. 

Le Tourisme religieux en Abitibi-Témiscamingue

Selon Tourisme-Abitibi -Témiscamingue, il est difficile de chiffrer combien de personnes viennent dans la région spécifiquement pour les lieux de culte. Sur le site web, on retrouve une section « Patrimoine religieux », mais le tourisme religieux ne fait pas encore partie des stratégies de l'organisme. 

« On va s'adapter. Si on sent qu'il y a une demande qui est croissante, on pourra voir, mais pour l'instant ce n'est pas dans les plans », indique Anne-Marie Belzile, responsable des communications. 

Selon Doylas Moreau, c'est la jeunesse de la région qui explique que cette « industrie » soit peu développée. Il y aurait cependant matière à la développer selon lui. « Ça intéresse beaucoup, ça développe la foi et ça sacralise un lieu, d'une certaine façon. » 

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une tempête de neige au Colorado rend la conduite difficile





Rabais de la semaine