Retour

Le projet Akasaba Ouest approuvé par le gouvernement du Canada

Le gouvernement du Canada a approuvé le projet de mine de cuivre et d'or Akasaba Ouest, situé à l'est de Val-d'Or.

Avec les informations de Boualem Hadjouti

Le projet de Mines Agnico Eagle comprend la construction, l'exploitation et la désaffectation d'une mine de cuivre et d'or à ciel ouvert.

La capacité de production atteindra de 3000 à 4000 tonnes par jour pendant six ans ainsi que la création d'une centaine d'emplois directs.

Ottawa soumet toutefois le projet à 101 conditions visant à atténuer les effets du projet sur l'environnement et sur les peuples autochtones.

La fosse que compte exploiter le minière aura une dimension de 430 mètres sur 350 mètres, soit la longueur de près de cinq terrains de football américain et la largeur de sept surfaces de jeu.

Le projet a suscité quelques inquiétudes en lien avec le bruit, les poussières et leurs répercussions sur le voisinage.

L'été dernier, le Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE) avait émis un avis défavorable au projet, notamment en raison des impacts sur la harde de caribous forestiers de Val-d'Or.

Dans sa déclaration de décision concernant le projet, la ministre de l'Environnement du Canada soutient toutefois qu'en raison de sa petite taille, le projet n'est pas susceptible d'entraîner directement des effets environnementaux négatifs importants.

Impacts pour les communautés autochtones?

Par contre, elle prévoit des effets négatifs cumulatifs et importants sur la capacité des peuples autochtones à exercer leurs activités traditionnelles dans la région.

Le promoteur devra notamment consulter les Premières Nations touchées par le projet au sujet des mesures pour protéger la santé humaine, le poisson et son habitat, les oiseaux migrateurs et le caribou.

La décision du gouvernement fédéral est fondée sur l'évaluation environnementale réalisée par l'Agence canadienne d'évaluation environnementale.

Plus d'articles