Le festival Osisko en lumière a pris fin hier soir à Rouyn-Noranda avec les spectacles de Lisa Leblanc et de Robert Charlebois.

Bien que les statistiques d'achalandage soient à venir, les organisateurs de l'événement poussent un soupir de soulagement en constatant les foules abondantes qui se sont déplacées durant la fin de semaine. La bonne cohésion entre les nouveaux bénévoles de l'organisation a aussi permis le bon déroulement du festival, a fait remarquer la directrice générale Christine Morasse.  

« C'est certain que cette année il y a eu beaucoup de changements, pas seulement au niveau de l'administration, mais beaucoup de nouveaux bénévoles, de nouveaux responsables. Ça a été vraiment impeccable [...] Je suis vraiment contente, parce qu'on a prouvé qu'on était capables de recevoir des artistes à caractère international comme Billy Talent, puis aussi des artistes comme Robert Charlebois ».

Juste avant son spectacle, Robert Charlebois a rencontré notre chroniqueur culturel Alain Vézina. Ensemble, ils ont parlé de la route vers l'Abitibi, du spectacle d'Osisko en lumière, ainsi que des Beatles et des Rolling Stones!

Outre Lisa Leblanc et Robert Charlebois, le festival a aussi présenté les spectacles de Billy Talent, Vincent Vallières et Bobby Bazini. Des feux d'artifice ont aussi illuminé Rouyn-Noranda pendant les trois soirs de l'événement. 

Plus d'articles

Commentaires