Le 37e Rodéo du camion commence jeudi soir à Notre-Dame-du-Nord : Dan Bigras sera en spectacle pour donner le coup d'envoi de l'événement. Comme plusieurs événements au pays, l'organisation du Rodéo indique d'ailleurs avoir déployé plusieurs efforts au cours des dernières années pour limiter les inconvénients engendrés par la consommation de drogues et ainsi être plus attrayant pour les familles.

D'après une entrevue d'Annie-Claude Luneau

Les courses de camions auront lieu cette fin de semaine. Quelque 80 coureurs sont attendus pour l'événement phare du Rodéo, soit une dizaine de plus que l'année dernière.

Attirer les familles

Joint sur le site, le président Julien Allaire-Lefebvre précise par ailleurs qu'un virage familial a été pris au cours des dernières années.

« Cette année, on a mis de grosses sommes d'argent dans une grosse zone jeunesse à l'extérieur pour attirer encore plus de familles, fait-il valoir. On a restructuré un peu le Rodéo du camion, c'est un travail de plus de 5 ans, les membres du conseil d'administration s'en sont donné à coeur joie pour améliorer le Rodéo du camion. »

Limiter la consommation de drogues

Près de 1800 campeurs peuvent être accueillis sur le site. Julien Allaire-Lefebvre précise que plus de 80 agents de sécurité sont sur les lieux pour assurer la sécurité de tous. Il ajoute qu'une attention particulière est portée à la détection de drogues.

« J'ai une équipe et chaque campeur qui va arriver sur le site du Rodéo du camion, tantes-roulottes, roulottes, tantes vont être fouillées par les agents de sécurité. Toute drogue saisie va être remise à la Sûreté du Québec. On contrôle les drogues, oui, parce que dans ces événements-là on sait qu'il peut y en avoir un peu plus. »

Le Rodéo du camion bât son plein jusqu'à dimanche.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un pilote frôle le sol





Rabais de la semaine