Retour

Le Salon santé, bien-être, diversité attire le public

Des dizaines de personnes ont visité le premier Salon santé, bien-être, diversité qui se tient vendredi et samedi à l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue.

Une trentaine d'exposants entre entreprises et organismes de la région et de l'extérieur qui ont des pratiques inclusives à la diversité sexuelle prennent part à l'événement.

Plusieurs conférenciers sont aussi au programme de cet événement notamment Pierre Lavoie, le fondateur du Grand Défi.

Pour Cathy Gélinas, présidente et porte-parole de la Coalition d'aide à la diversité sexuelle de l'Abitibi-Témiscamingue, l'événement permet à la région de se distinguer au Québec en matière de diversité sexuelle.

« Les actions qui sont posées aussi. Notre région a servi de modèle à plusieurs régions au Québec. Quand on ne fait pas partie du grand centre de Montréal, les services finalement peuvent être plus difficiles à organiser, mais nous on est vraiment à l'avant-garde [...] Ce salon-là qui réunit des entreprises privées et des organismes sous un même toit, qui ont des pratiques inclusives, on va beaucoup plus loin », dit-elle.

Le Conseil québécois LGBT salue une initiative originale.

Pour la présidente Marie-Pier Boisvert, le salon est une occasion pour encourager la diversité sexuelle.

« L'Abitibi est un exemple à plusieurs égards pour beaucoup d'autres régions du Québec y compris Montréal », croit Marie-Pier Boisvert.

Et d'ajouter : « À ma connaissance, c'est le premier salon de ce type-là qui réunit des entreprises et des organismes et diverses personnes [...] et je trouve que la formule est vraiment intéressante pour attirer toute sorte de personnes, en même temps parler du fait que la sexualité humaine fait partie de qui on est comme personne, ce n'est pas un aspect à part qu'il faut gérer à part. »

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine