Retour

Le Snowcross de Rouyn-Noranda : un événement qui attire les familles

Des centaines de coureurs professionnels et semi-professionnels s'étaient donné rendez-vous sur le site Stadaconna de Rouyn-Noranda cette fin de semaine pour le 7e Grand prix international Snowcross.

Plusieurs centaines de personnes se sont déplacées pour assister à l’événement, qui attire de plus en plus de familles.

Les plus petits ont leur place

Avant que les professionnels n’entrent en scène, des coureurs dont l'âge tient parfois sur les doigts d'une main les ont précédés sur le circuit.

À 4 ans, Elliot Martel a fait ses premières armes sur une mini-motoneige.

Parce que j'aime ça faire des courses!

Elliot Martel

Fier de sa quatrième position, son père Laurin Martel explique cependant qu'il s'agit surtout de s'amuser.

« C'est une belle activité, les enfants font beaucoup de skidoo à la maison, et rendus ici, ils sont avec plusieurs autres enfants qui font la même activité qu'eux autres et ils s'amusent beaucoup », dit-il.

Pour William MacCormack, les choses sont déjà plus sérieuses. À 10 ans, il parcourt l'Ontario en famille pour participer à toutes les compétitions.

« Tous ses amis sont ici, explique son père Scott. C'est une communauté. Tout le monde travaille pour être certain que tous les participants finissent les courses. »

Un événement familial

Selon le directeur des opérations du championnat, Jean-Pierre Roux, les familles sont plus nombreuses dans les gradins.

J'ai remarqué cette année que c'est de plus en plus familial.

Jean-Pierre Roux

« Les parents amènent leurs enfants voir les motoneiges volantes, comme ils les appellent. Les petits bouts de choux appellent ça des motoneiges volantes, donc ça s'en vient de plus en plus familial et c'est ça qu'on voulait », explique Jean-Pierre Roux.

Selon ses estimations, l'événement devrait d'ailleurs dépasser les 3000 entrées enregistrées l'année dernière.

Plus d'articles

Commentaires