Retour

Le syndicat de l'enseignement veut forcer la CSRN à s'expliquer sur des rapports médicaux contradictoires

Le Syndicat de l'enseignement de l'Ungava et de l'Abitibi-Témiscamingue (SEUAT) se tourne vers les tribunaux pour exiger une enquête publique: deux rapports médicaux signés le même jour, par le même médecin, mais qui arrivent à des conclusions différentes sont au coeur d'un litige avec la Commission scolaire de Rouyn-Noranda (CSRN) en lien avec le congédiement d'enseignantes.

Avec les informations de Marc-Olivier Thibault

Dans le document déposé à la Cour supérieure du Québec dont Radio-Canada a obtenu copie, le Syndicat questionne les rapports du docteur engagé par la CSRN en septembre 2014.

Ces rapports sont au coeur de l'affaire puisque c'est sur ces derniers que la Commission scolaire s'est appuyée pour refuser la demande d'un retour progressif au travail d'une enseignante ainsi que la résiliation de son contrat en avril 2015.

Quatre griefs ont été déposés en lien avec ces décisions.

Le premier rapport du médecin suggérait un retour progressif de l'enseignante. Le deuxième rapport, signé le même jour, proposait une autre conclusion.

En octobre 2015, lors d'une première audition devant un arbitre à ce sujet, la Commission scolaire a présenté seulement la deuxième version du rapport, celle qui appuie ses décisions.

En août 2016, un arbitre de griefs ordonne la réintégration de l'enseignante. Son retour au travail est prévu la semaine prochaine.

Le SEUAT se tourne maintenant vers les tribunaux pour forcer la Comission scolaire à tenir une enquête indépendante concernant les médecins experts qu'elle engage, explique la vice-présidente du SEUAT Cindy Lefebvre.

« Aucune explication, aucune réponse alors qu'on leur a donné l'occasion à maintes reprises de faire la lumière là-dessus, indique Mme Lefebvre. On leur a demandé de le faire dans l'ordre des choses on n'a pas obtenu réponse, c'est pour que l'on se tourne vers la Cour supérieure. »

Le Conseil des commissaires a déjà pris position et refuse de tenir cette enquête.

La CSRN n'émettra aucun commentaire à ce sujet.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine