Retour

Le Témiscamien Olivier Guimond en lice pour le Prix du livre politique

L'auteur et doctorant originaire du Témiscamingue, Olivier Guimond, est nommé pour recevoir le Prix du livre politique de l'Assemblée nationale, un prix prestigieux décerné aux étudiants et auteurs qui écrivent et étudient le domaine politique.

Un texte d'Angie Landry

C’est le fruit du travail de mémoire de maîtrise d’Olivier Guimond, intitulé « La trahison d’un amoureux des vieilles lois françaises : Louis-Joseph Papineau et le paradoxe du seigneur républicain », qui a valu la nomination du doctorant.

Pourquoi Louis-Joseph Papineau ?« On s’est beaucoup intéressé à ce personnage de l’histoire qu’est Louis-Joseph Papineau, qui était le chef du Parti patriote au début du 19e siècle », indique Olivier Guimond.

Par ces idées contradictoires, on parle notamment des idées dites « républicaines » de Papineau, de ses idées sur le régime seigneurial, « donc d’un côté, des idées qui étaient très modernes et démocratiques, et d’un autre côté, des idées qui étaient plutôt tournées vers l’ancien régime », relate le doctorant. « On sait que l’ancien régime, c’est difficilement quelque chose de démocratique », ajoute-t-il.

Un prix prestigieux

C’est d’abord par l’entremise d’une inscription au concours du Prix politique de l’Assemblée nationale qu’Olivier Guimond a tenté d’attirer l’attention des organisateurs du concours.

« Une fois qu’on a déposé la thèse [ou le mémoire], celle-ci est évaluée, et une fois que j’ai reçu mes évaluations, j’ai su qu’elles étaient quand même assez bonnes », dit-il, humblement.

S’il advenait que son mémoire soit retenu pour obtenir le Prix du livre politique, il s’agirait d’une récompense importante pour le doctorant.

Après avoir terminé ses études au baccalauréat en sciences politiques puis sa maîtrise en histoire à l’Université de Sherbrooke, Olivier Guimond est actuellement étudiant au doctorat en histoire à l’Université d’Ottawa.

Plus d'articles