Retour

Le Témiscamingue pourrait tirer profit des produits forestiers non-ligneux

La MRC de Témiscamingue tenait à Lorrainville un premier colloque sur les produits forestiers non-ligneux (PFNL), ce jeudi. Une trentaine de personnes étaient sur place.

Le potentiel de développement des PFNL serait considérable au Témiscamingue puisqu'une centaine de produits sont répertoriés. Un projet de cueillette et de commercialisation des produits forestiers non-ligneux est d’ailleurs sur la table à dessin depuis trois ans entre les communautés algonquines de Témiskaming First Nation à Notre-Dame-du-Nord, la première nation Abitibiwini de Pikogan ainsi que la nation Anishnabe du Lac-Simon.C’est Danny Bisson, président chez Progigraph, qui chapeaute le projet.

Pour aider un peu en terme de diversité économique, de ramener les gens sur le territoire, de créer de l'emploi aussi dans les communautés. Le projet, finalement, c'est d'utiliser les ressources que la forêt donne, les transformer, et les sécher pour les vendre.

Danny Bisson

Valorisation du territoireSelon le préfet de la MRC de Témiscamingue, Arnaud Warolin, il est primordial de soutenir des projets comme celui-ci sur son territoire.

« Actuellement on sait qu'il il y a des gens de l'extérieur du pays, de l'extérieur de la région qui viennent ramasser des champignons chez nous et nous on en tire pas suffisamment de profit. J'y vois un véritable potentiel de développement durable », admet-il.« Des champignons, du thé, des fruits : les possibilités sont grandes sur le territoire pour la transformation des PFNL », croit Danny Bisson. « Ça ne va pas créer des centaines d'emplois immédiatement, mais on a eu l'exemple en Maurici e: ils ont parti d'à peu près rien il y a 6 ou 7 ans, et maintenant, c'est rendu presque annuellement 1 million de dollars de revenus puis ça touche pleins de secteurs », croit-il.Au Témiscamingue, deux entreprises, Foresterie Lac B. et Vert forêt, commercialisent déjà des produits forestiers non-ligneux.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Les glucides mettent-ils notre santé en jeu?





Rabais de la semaine