Retour

Le Témiscamingue se réjouit des100 millions pour améliorer l'accès à Internet dans les régions

Le préfet de la MRC du Témiscamingue, Arnaud Warolin applaudit l'annonce du gouvernement du Québec, qui investira 100 millions de dollars pour améliorer l'accès à Internet dans les régions.

Cette annonce était très attendue de la part des municipalités selon Arnaud Warolin. Le programme Québec branché soutiendra les projets d'infrastructure qui visent à offrir un service Internet haute qualité à un coût comparable au service équivalent en milieu urbain.

« On a des municipalités qui ne l'ont tout simplement pas, ça, c'est une véritable problématique, déplore le préfet. Et parfois même quand on l'a, les vitesses ne sont pas suffisantes. Il y a un grand enjeu. On a bien hâte de voir comment tout ça va se mettre en place et si on va vraiment pouvoir profiter de ces sommes ».

Sortir de « l'âge de pierre »

Le maire de Gallichan, Henri Bourque est du même avis.

« Dès qu'on sort des villages et des villes, 2 ou 3 kilomètres, il n'y a plus de service. C'est l'âge de pierre, avec les modems téléphoniques, très très très lente vitesse. C'est une excellente nouvelle, mais jusqu'où ça va aller? Qu'est-ce qu'on va nous offrir? Comment on va pouvoir appliquer? Nous n'en avons aucune idée pour l'instant ».

Il affirme que 80 % du territoire de la MRC d'Abitibi-Ouest n'est pas desservi par les services d'Internet haute vitesse.

Au Québec, environ 340 000 foyers sont toujours privés d'une connexion Internet rapide et adéquate.

Plus d'articles

Commentaires