Retour

Le tournoi de hockey adulte de Rouyn-Noranda attire du monde

Près de 700 joueurs et accompagnateurs étaient dans la capitale du cuivre cette fin de semaine pour participer au 21e tournoi de hockey adulte de Rouyn-Noranda.

Un texte de Marc-Olivier Thibault

Des gens des quatre coins de l'Abitibi-Témiscamingue y ont participé. Certains participants étaient venus de Montréal et de l'Outaouais pour tenter de remporter les grands honneurs.

Lancé en 1997, l'événement sportif se veut avant tout amical et convivial, même si d'importantes sommes d’argent sont mises en jeu. Au total, plus de 5 000 $ sont remis aux équipes gagnantes.

Le président de l'événement, Maxime Cotnoir, parle du tournoi comme d'une tradition bien ancrée dans la communauté.

« C'est des clubs de la région mélangés avec des joueurs de l'extérieur. C'est une tradition de se dire "c'est quand le tournoi?", on vient passer une bonne fin de semaine à l'aréna. C'est la fin de semaine de l'année où il y a un X sur le calendrier », dit-il.

Des familles prennent part au tournoi

L'aspect convivial du tournoi plait à Corine Desrochers. La Rouynorandienne y participe depuis 5 ans.

Elle apprécie l'organisation du tournoi, le bon travail des bénévoles et elle aimerait bien participer à la finale l'an prochain.

« Chaque année, nous on perd en demi-finale. C'est comme une espèce de mauvais sort au-dessus de nos têtes. Alors on s'est rendu en demi, encore! Nous, en fait, on joue avec mes frères, mes beaux-frères, dit-elle. C'est une équipe familiale, les enfants sont dans les estrades, ils encouragent. On a toujours du plaisir. »

Participation d'anciens joueurs professionnels

Le tournoi est divisé en quatre différentes catégories, soit des plus expérimentées, à celles plus récréatives.

Dans le niveau « A », on retrouve même des anciens joueurs professionnels et de la Ligue de hockey junior majeure du Québec.

« On a Marc-André Cliche qui est fraichement retraité qui joue dans le tournoi, les frères Henley, Dubé de Val-d'Or. On a quelques gars qui ont joué junior majeur, junior AAA. Ça c'est la grosse classe, le A. Par la suite, même dans le C et le D on a de bons joueurs et des équipes surprenantes je dirais », mentionne Maxime Cotnoir.

Face à cette continuelle popularité, le tournoi est assuré de revenir pour plusieurs années encore.

Plus d'articles