Retour

Le traîneau à chiens, une activité qui rapproche les familles

Les sorties en traîneaux à chiens sont de plus en plus populaires auprès des familles de l'Abitibi-Témiscamingue. Dans la région, trois chenils offrent cette activité très convoitée dans le temps des fêtes.

Mirabelle Couture, 16 ans, de Rouyn-Noranda, est venue passer une demi-journée avec sa famille au chenil du Chien-Loup, à Berry.

Au début, il nous donne un cours comment conduire le traîneau, Après ça, il nous amène ici, où on peut relaxer, prendre du thé, du café, ou du chocolat chaud, avec un feu, puis on peut conduire les traîneaux à chiens pas mal comme on veut. C'est vraiment le fun!

Mirabelle Couture

Le grand-père de Mirabelle, Émile Couture, a offert, avec sa femme, cette sortie à toute la famille. « On voulait faire quelque chose de différent, qui faisait changement des traditionnels échanges de cadeaux ou des petits cadeaux à chacun », explique-t-il.

La famille à l'avant-planEn plus d'offrir les balades en traîneau à chiens, le chenil Chien-Loup fait des sorties de carioles à chevaux. Le propriétaire, Éric Forget, constate que ces activités rapprochent les familles.

L'hiver, c'est plus difficile de trouver des activités à faire en famille, mais les carioles à chevaux ou le traîneau à chiens, c'est sûr que ça rassemble tout le monde.

Éric Forget

Le chenil d'Éric Forget compte 30 huskies sibériens de race, et pour les entretenir, toute sa famille est mise à contribution, notamment ses fils. « Surtout à l'entraînement des chiens, quand mes fils viennent m'aider, je peux quasiment les sortir les trente en même temps, donc, ça, ça m'aide », soutient-il.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine